06 décembre 2017

NOËL - CHRISTMAS - 2017

NOËL 2017 

Voeux de noël et nouvel 2018 (1) 

" N’attends pas que la nuit s’achève pour t’engager
contre tout ce qui déshumanise l’homme
et procurer de la joie à ton prochain ! "
 

Bonnes fêtes de fin d’année 2017 et de début d’année 2018 

Chers amis, 

Le Père Aimé DUVAL, SJ., a chanté en 1956 « L’espérance morte ». A chacun des couplets : « Le Seigneur a frappé à tes volets … mais toi tu dormais ; Un pauvre homme t’a demandé deux sous d’espoir … mais tu ne veux pas le voir … Un malade à crié jusqu’à l’aurore … mais toi tu fais le mort, etc., » le refrain chante : « N’attends donc pas que la nuit s’achève, n’attends donc pas de finir tes rêves … » et conclut : « Mais un matin en passant ta porte, tu trouveras l’espérance morte. » Oui, n’attends pas pour t’engager contre tout ce qui déshumanise l’homme. 

  1. Depuis les interventions militaires en Irak, en Libye, etc., les armes à feu sont aujourd’hui incontrôlables. Dans les mains de n’importe quel insensé, ces armes alimentent aujourd’hui des actes terroristes odieux, des massacres et tueries lâches. Mettre fin à la vie humaine devient un acte banal, quelle horreur !  
  2. En Lybie, sans doute avec des complicités multinationales, des êtres humains sont vendus aux enchères, rendus en esclavages, maltraités … quelle stupidité !
  3. Des hommes et femmes qu’importe leur provenance mais, en quête de vie, de sécurité, de paix, de dignité ..., sont jetés à la mer, abandonnés dans les déserts, encerclés par des fils barbelés, violés, insultés …, quelle déshumanisation !
  4. L’indifférence et l’injustice sociale continuent de grimper. L’exploitation sexuelle, les manipulations politiques des uns par les autres, les pillages éhontés des ressources naturelles par des multinationales, des organismes sensés promouvoir la paix, des pays dits amis … ne cessent d’alimenter des conflits et des guerres interminables. 

Ceci est notre réalité et nous sommes là en silence, attendant que l’horreur impitoyable dans laquelle nous plongent ces lâchetés et atrocités humaines s’achève ! Non, non malheureusement, cette horreur ne finira jamais sans notre engagement contre.  L’année 2018 ne serait-elle pas celle d’agir ensemble pour la paix, le développement, la promotion de la dignité humaine, la justice sociale ... ? Pourquoi attendre alors que nous pouvons dès à présent agir ensemble contre l’exploitation de l’homme par l’homme et toute sorte de maux qui déshumanisent l’Homme ? 

« Soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple  » Luc 2, 10. Cette assurance peut-elle être la nôtre pour nos frères et sœurs en quête de paix, de vie, du développement, de la sécurité, de l’amour, de la fraternité, de la dignité humaine, de la liberté ... aujourd’hui ?  

Joyeux Noël et Heureuse année 2018 

 Norbert MWISHABONGO


 Aimé_Duval_(1918-1984)

Le P. Aimé DUVAL S.J. chante en 1956 :
notes de musique_r
cliquer sur le lien pour écouter le chant :

L'Espérance morte 

Voeux de noël et nouvel 2018 (2)r 


 CHRISTMAS 2017
Voeux de noël et nouvel 2018 (1)

"Do not wait for the night to end to involve yourself
against everything that brutalises human beings
and bring joy to your neighbour!"

Best wishes for the end of 2017 and a Happy New Year in 2018 

Dear Friends, 

In 1956, Fr. Aimé Duval, SJ, sang a song called “L’espérance morte” (Hope is Dead). To each of the verses: "The Lord knocked on your window ... but you slept…A poor man asked you for two cents of hope ... but you ignored him. A sick man cried out all night until dawn ... but you played dead, etc.,” the chorus sings: "Do not wait for the night to end, do not wait to finish your dreams” and concludes: "But one morning, passing by your door, you will find hope dead.” Yes, do not wait until it is too late to commit yourself against anything that degrades people. 

  1. Since the military interventions in Iraq and Libya, etc. the spread of firearms is now uncontrollable. In the hands of any madman, these arms feed terrible terrorist acts, massacres and cowardly killings.  Putting an end to life has become something banal, what horror!    
  2. In Libya, no doubt with the complicity of multinationals, human beings are sold like cows, peddled into slavery, ill-treated…what stupidity!
  3. Men and women no matter where they come from but looking for a new life, security, peace, dignity are thrown into the sea, abandoned in the desert, surrounded by barbed wire, raped and insulted…what dehumanisation! 
  4. Indifference and social justice continue to gain ground. Sexual exploitation, political manipulation by one or the other, the shameless pillaging of natural resources by multinationals, organizations that are supposed to promote peace, so-called friendly countries ... never cease fuelling conflicts and endless wars.  

This is our present day reality and we are there in silence, waiting for the pitiless horror of these cowardly and human atrocities to end! No, never, unfortunately, these horrors will never finish unless we commit ourselves to ending them. Will 2018 be the year when we can act together for peace, development, the promotion of human dignity, social justice…? Why wait when we can already act together against exploitation of man by man and all the different kinds of evils that dehumanise human beings? 

“Do not be afraid; for behold, I proclaim to you good news of great joy that will be for all the people,” Lk 2, 10. Can this assurance be ours for our brothers and sisters in search of peace, life, development, security, love, fraternity, human dignity, freedom ... today? 

Happy Christmas and a Happy New Year in 2018 

 Norbert MWISHABONGO


 

 

Posté par perenorbert à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]