Décès du Père Baudouin Waterkeyn,
t
rois ans déjà...

 

102489083

 

Trois ans déjà que le Père Baudouin s'en est allé... Ici, en Europe, beaucoup d'en souviennent...
Au Congo, tous ceux qui l'ont croisé pendant ses longues années d'apostolat gardent sa mémoire bien vivante.
Blog du Père Baudouin

Message d'un ami : 

Ordinatio de Norbert 011r

Tombe_Lubumbashi

Lettre au Père Baudouin...

Cher Baudouin, 

En cette première journée mondiale des pauvres, voulue par le Pape François, je ne peux pas m'empêcher de penser et prier avec toi. L’engagement pour les pauvres, les petits, les marginalisés, les exclus, etc., a été à la base de ta vie. 

Aujourd’hui le 19/11/2017, est le 3ème anniversaire de vie auprès du Père. Cette année, le 19/11 tombe un dimanche. L’évangile de ce jour nous propose la parabole des talents. Priant avec toi, j’ai donc rendu grâce à Dieu pour : 

-       La valeur de ta vie (talent). Cette vie que tu as reçue de Dieu par tes parents et que tu as transmise, fructifiée par ton engagement en faveur du bien-être de tes frères et sœurs. Oui, chacun des noms qui t’ont été donnés à différents lieux de ta vie Missionnaire d’Afrique (Père Blanc) en RD Congo, est preuve d’un engagement pour l’épanouissement et l’accomplissement de tout l’homme. Père WC : pour marquer ton engagement afin que chaque famille ait une toilette ;  Père COFPAS : pour signifier ta promotion des coopératives familiales ; Pilote de Kampene : pour marquer tes interventions rapides conduisant les malades dans les hôpitaux, centres de santé, etc. ; Papa Wemba : pour marquer ta joie de vivre ; Père handicapé : pour marquer ton engagement en faveur des personnes handicapées ; etc.   

-       Ta joie d’être ce que tu es et as et de tout donner pour que l’autre ait la vie. Plusieurs fois tu interpellais à ne pas comparer dans la vie, ne pas envier l’autre mais, savoir dire merci à Dieu pour ce qu’on a et est. « La comparaison est une peste » tu ne cessais de dire. Etre heureux avec ce que l’on a et que l’on est et se donner comme tel pour mettre un sourire et provoquer la joie de vivre sur un visage triste, désemparé, désespéré, etc. 

-       Mériter la confiance que Dieu nous fait quand il nous confie ses talents. La confiance en Dieu, tu en avais tellement que tu trouvais toujours de raisons d’en avoir envers tes amis les démunis, les pauvres, les marginalisés, les exclus, etc., au point que leur combat pour la vie a été le tien jusqu’au 19 novembre 2014, jour où tu es entré dans la joie de ton Maître à partir de la clinique Afya à Lubumbashi. 

Cher Baudouin WATERKEYN, joyeux troisième anniversaire de vie en plénitude auprès du Père Céleste. 

Oui, comme disait Mère Teresa de Calcutta : « Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux », merci pour l’exemple du bonheur, de l’engagement pour la vie, du sacrifice personnel, de la joie de vivre, de l’engagement missionnaire et humain. 

Ton fils spirituel ;

 

Norbert MWISHABONGO, M.Afr (PB)

BILD0535r